Confrérie du Jeu Fondation
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La République Universelle pour la Sauvegarde de l'Humanité

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La République Universelle pour la Sauvegarde de l'Humanité   Jeu 25 Mai - 20:17

La République Universelle pour la Sauvegarde de l'Humanité Emancipée est issue d'une évolution du R.U.S.H. dont voici l'histoire.

(post original par Kenny)

Empire Galactique

L’histoire Galactique commença en l’an 1 de l’Ere Galactique (1 e.g.). Cette ère débuta par la création de la République de Trantor (planète habitable la plus proche du centre de la galaxie), alors composée de 5 planètes. Au fil des siècles, cette République devint Confédération, puis Empire. En 10 000 ans, l’Empire atteint son apogée, avec des milliers de planètes gérées par les dynasties impériales. Mais l’Histoire dut prendre un nouveau cours…

En l’an 12 020 e.g., le Mathématicien Hari Seldon découvre les fondements de la Psychohistoire. La Psychohistoire est une science qui permet d’étudier l’évolution d’une population puis de calculer les évènements de masse pouvant intervenir. On y vit alors un moyen de prédire l’avenir de l’Empire Galactique. Le Professeur Seldon découvrit alors que l’effondrement de l’Empire entrainerait le chaos. Les premiers stades de l’effondrement se sont produits il y a déjà fort longtemps, et le professeur chercha un moyen d’écourter cette phase de barbarie.

Psychohistoire

Selon Hari Seldon, cette barbarie allait durer près de 30 millénaires et personne ne pouvait contrecarrer la décadence déjà amorcée et désormais irréversible. Il mit en place un Organisme qu’il appela Fondation, officiellement destiné à collecter toutes les connaissances Galactiques connues à ce jour et de les répertorier dans un ouvrage dénommé l’Encyclopédia Galactica. Il prépara alors un plan pour pouvoir agir librement loin de Trantor.

En l’an 12 067 e.g., Hari Seldon parvint à se faire bannir de Trantor et fut forcé de s’exiler sur Terminus, à l’extrémité de la galaxie. Il instaura alors la Fondation, destinée à réduire les 30 millénaires de barbaries en seulement 1 seul. Il mourut en l’an 12 069 e.g., an 1 de l’Ere de la Fondation (1 e.f.) avant de voir son œuvre prendre réellement tournure.

Fondation

Alors que les préfectures se rebellaient contre l’autorité impériale, la Fondation devint totalement isolée de l’Empire, et fut la proie de menaces provenant des nouveaux Royaumes dont celui d’Anacréon, particulièrement agressif. Au départ considérée comme une secte, la Fondation acquit rapidement une notoriété reconnue tout autour d’elle quand elle parvint, sans effusion de sang renverser les Quatre Royaumes encerclant Terminus et ce, seulement 80 annéesaprès sa création.

Une guerre éclata en 153 e.f. entre la Fondation et Korell, royauté indépendante. L’astuce d’un marchand oeuvrant pour la Fondation mis un terme à la guerre trois ans après que celle-ci fut déclarée. Ce fut la victoire la plus pacifique (aucun combat n’eut lieu) de toute l’histoire galactique.

An l’an 195 e.f., une guerre opposa l’Empire à la Fondation, Guerre qui se solda par l’arrestation du Général Bel Riose. Comme H. Seldon l'avait prévu la crainte d’un éventuel coup d’état par un général trop puissant ne pouvait que paralyser l'Empire. Siwenna, préfecture importante de l’Empire bascula directement du coté de la Fondation.

Fin de l’Empire

L’an 12 368 e.g. (an 299 e.f.) fut marqué par la « grande révolte ». Trantor est envahie par un Royaume rebellé. Jusqu’à maintenant, seule la bibliothèque trantorienne a pu être sauvée du pillage. L’Empereur Dagobert VII prend la fuite vers une planète avoisinante.

Les généraux alors laissés à l’abandon par l’Empereur n’ayant plus guère d’autorité, mirent en place de nouvelles préfectures qu’ils gérèrent à leur guise. Quelques années plus tard, tenant la Fondation pour responsable de la chute de l’Empire, quelques Généraux lui déclarèrent de nouveau la guerre.


Géonova

Nous sommes en l’an 268 e.f.. La planète Géonova est une Royauté indépendante située à la frontière entre l’Empire et la Fondation. Prise entre les feux de ces deux empires, Géonova est une planète où peu de marchands viennent y perdre leurs cargaisons au profit des croiseurs peu scrupuleux environnants. On raconte même que certains, sans nul doute, plus téméraires que la grande majorité des guildes marchandes, y ont laissé leur vie.

La guerre est un excellent moyen de s’enrichir. La position géographique de Géonova lui permet de faire fructifier l’or par le marché d’armes (notamment d’astronefs). Mais tous ces profits reviennent à Tyrannus, le Vice-roi de Géonova. Un Seigneur cupide et sans pitié. Les rumeurs géonoviennes prétendent qu’il aurait provoqué la mort de son père et tué son frère aîné pour accéder au trône. Cet argent lui a servi à reconstruire un palais plus magnifique que le précédent. Beauté et richesse accaparées par une minorité puisqu’en dehors des murs imposants de cette forteresse somptueuse, la population géonovienne meurt de faim. La misère gagne même les plus riches familles de la planète.

Insurrection

Au cours du neuvième mois de cette même année, les Géonoviens s’insurgèrent contre l’autorité. Une guerre civile entre la population et l’armée Royale éclata, causant de nombreuses victimes dans les deux camps. Finalement, les membres de la garde personnelle du Vice-roi déposèrent les armes en quelques jours. Tyrannus fut emprisonné, jugé, et finalement condamné à l’exil.

Dès lors l’Empire et la Fondation s’intéressèrent à la planète. L’Empire, ayant depuis longtemps perdu le secret de l’énergie atomique, voulait en faire une base militaire d’astronefs rapides. La Fondation y voyait une nouvelle conquête, mettant en avant la certaine invincibilité qu’elle prétend posséder.

Nouvelle République

Finalement, un vote d'auto-détermination fut organisé de manière à permettre à la population de décider de son avenir. Son choix était restreint :
- L’Empire, une succession de dynasties de plus en plus incompétentes. Un seul homme dirige moult planètes et seule la guerre contre la Fondation l’intéresse.
- La Fondation, elle, a à sa tête un « Maire », M. Indbur II. Celui-ci ayant été nommé par son père, se comporte tel un Empereur.

Les résultats furent sans appel, la population ne voulait pas être asservie par d’autres organismes.
Le peuple décida que leur liberté serait totale et qu’il n’y aurait aucune personne à la tête de la planète, que la gestion de celle-ci se ferait par le biais d’un conseil dont les membres ne pourraient en aucun cas rester élus plus de 10 ans : La République Géonovienne était née.

R.U.S.H.

Peu à peu, visiblement enchantés par l’idée du pouvoir donné au peuple, les royaumes avoisinant l’ancien Royaume, se retournèrent contre leurs Vice-rois et devinrent Républiques. Et l’on forma une Union des République Indépendantes. A l’instar de l’Union Seychelloise, cette nouvelle union était placée en plein milieu des zones de combats entre l’Empire et la Fondation. Ceci n’arrangea guère les choses et l’Union dut devenir une République militaire soudée de façon à avoir un poids suffisamment conséquent pour ne pas craindre d’éventuelles représailles de ses nouveaux adversaires. Cette République se proclama République Universelle pour la Sauvegarde de l’Humanité.

Edition revue et corrigée

_________________
Membre Fondateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confrerie-lerush.forum2jeux.com
 
La République Universelle pour la Sauvegarde de l'Humanité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APPEL PATRIOTIQUE POUR LA SAUVEGARDE DE LA DIGNITE NATIONALE ET DE LA DEMOCRATIE
» [Inscriptions partie 136] Le XIXème siècle : la lutte pour la République.
» Economie : Pour la réouverture d’une entité publique
» L'hébergeur conçu pour toi !
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Republique des Paladins :: Salons R.P. - Public :: Salon des histoires-
Sauter vers: